Konbini/ Faire du sport dans un hamac ? 2017

KONBINI

Conçu par Florie Ravinet, le Fly Yoga est une méthode de yoga alternative mêlant détente et arts du
cirque. On a testé et on vous donne le verdict. De nombreux mouvements sont conçus pour
permettre une totale déconnexion de soi-même. Lors de la position "tête en bas" – cochon
pendu -, on sent chaque vertèbre du dos se relâcher. Je n’ai jamais senti mon corps aussi
étiré. Il est en total lâcher-prise et cela permet un réel oubli de soi. La séance se poursuit par
des moments de détente, d’écoute et de partage. À la fin, on fait quelques exercices de
gainage. Comme on dit, "après l’effort, le réconfort" : on s’installe alors de tout notre long
dans le hamac. Lumières éteintes, il est temps de fermer les yeux et de vivre l’expression
"profiter de l’instant présent".
Soulagement des articulations, étirement profond et lâcher-prise
Si ce cours apporte de la détente grâce à la méditation et aux étirements, cela va encore
plus loin. Les bienfaits d’un cours de Fly Yoga sont de deux natures : biomécanique et
émotionnelle. Le fait de se suspendre permet de soulager les articulations, améliorer sa
posture, étirer son corps. "La suspension va nous enlever de la contraction dans les
articulations", explique Florie. Le fait de ne plus avoir les pieds au sol va "soulager toutes les
articulations et notamment celles du dos". La professeure insiste sur une position phare du
cours : tête en bas ou plus communément appelée "le cochon pendu" : "Quand tu as la tête
en bas, il y a une décoaptation de la vertèbre, ce qui fait que cela recrée de l’espace entre
les vertèbres." Le hamac permet également de s’adapter à chaque morphologie, à chaque
souplesse et chacun peut venir avec son niveau.
Le Fly Yoga permet également de travailler sur les muscles profonds, les plus proches du
squelette. Tout se fait au poids du corps, ce qui évite d’être en surcharge et de se
blesser. "Tu tonifies et tu vas resserrer la fibre", déclare Florie. Dans le cours, on retrouve
également des mouvements de pilates, pratique connue pour des exercices réalisés dans
l’instabilité. Le hamac, en mouvement constant, oblige le corps à se contracter et à tonifier
ses muscles profonds. Ce ne sont pas ceux qui vont nous permettre d’avoir des tablettes de
chocolat mais ils vont protéger le squelette, les articulations ainsi que les organes.
Pour l’aspect émotionnel, le fait de s’envoler dans un hamac rappelle des souvenirs de
l’enfance et donne du baume au cœur. Se concentrer sur ce qu’on ressent physiquement permet de laisser ce qu’on a dans la tête de côté.

En lireKONBINI davantage sur : http://www.konbini.com/fr/tendances-2/on-a-teste-cours-de-fly-yoga-sport-detente-hamac/
Marjorie Raynaud


Laisser un commentaire