STYLE DE VIE – 8 Février 2012

Style de vie forme

Le yoga dans les airs

Pour élever son corps autant que son esprit, rien de tel que le yoga « aérien ». Une activité à la fois dynamique et ludique, en plein envol dans l’Hexagone. Le point sur cette discipline acrobatique avec Florie Ravinet, créatrice du Fly Yoga.

En quoi consiste le yoga aérien ?

Il s’agit d’un mixte subtil de yoga traditionnel (ashtanga, hatha…), de Pilates et d’arts du cirque. Mais, contrairement aux deux premières disciplines , ici on est dans les airs, suspendu dans hamac-bandeau qui épouse les formes du corps. Aussi résistant qu’enveloppant, il permet de prendre de la hauteur sans risque ( on est à 1 mètre du sol), d’effectuer des postures acrobatiques chorégraphiées et de défier les lois de la
pesanteur, et ce, dès les premières séances.

Faut-il être un yogi aguerri ?

Pas du tout, c’est une discipline à la portée de quasi tout le monde. Pour les débutants, l’activité est gratifiante car on a vite la satisfaction de repousser ses limites. Dès que les pieds quittent le sol, on développe une conscience différente de son corps dans l’espace, libéré des effets de la gravité. Outre la dimension ludique ( on a un peu l’impression de voler), c’est une activité très complète qui sollicite des muscles habituellement peu utilisés. Résultat, on s’assouplit en douceur, sans mettre à mal ses articulations. Et pour les yogis confirmés, c’est une façon nouvelle d’aborder leur discipline.

Comment se déroule un cours ?

On démarre par quelques exercices de respiration avant d’enchaîner par une succession de postures tirées de la salutation au soleil, un peu de renforcement musculaire, des étirements et du fitness. Viennent ensuite des mouvements plus acrobatiques, voire inversés, où l’on maintient son corps en l’air… galvanisé par la sensation de légèreté et la satisfaction de repousser ses limites. Comme dans une séance traditionnel, on termine par de la relaxation, enroulé dans son hamac pour se laisser bercer.

Quels sont les bienfaits ?

Terminés, le mal de dos et les jambes lourdes. La pratique gaine le bas du dos et les abdos sans mettre à mal les articulations, améliore le retour veineux, draine les toxines et libères des blocages émotionnels. On est moins stressé, on dort mieux. Pour certains, ces effets sont quasi immédiats.

Où pratiquer le YOGA AERIEN ?
A PARIS
Cours délivrés par Florie Ravinet :
- 61, rue du Faubourg Poissonnière , 75009
- www.fly-yoga.fr


Laisser un commentaire