LE FIGARO – Mercredi 28 novembre 2012

Le figaro art

On a testé… le Fly Yoga

Une nouvelle tendance toute en apesanteur pour les amateurs de disciplines expérimentales. Zen Rendez-vous 61 rue du Faubourg Poissonnière dans le IX IÈME, pour prendre son envol, coté zen. Au programme, du Fly Yoga. Dans une grande salle de danse, une dizaine de hamacs sont suspendus au plafond, sous lesquels des tapis ont été alignés : le cours peut commencer. Parmi les participantes, certaines férues de nouveaux concepts maîtrisent déjà tous les enchaînements de la discipline , alors que d’autre s’essayent à cet enseignement dans l’espoir de trouver des ailes. A L’origine de cette idée originale, Florie Ravinet, une animatrice sportive, passionnée de yoga et des arts du cirque, qui a voulu élever le niveau il y a quatre ans en alliant ses passions. Dans le hamac, une multitude de postures s’enchaînent pendant une heure le matin, et quinze minutes supplémentaires le soir. Après les trois premières minutes de cours réservées à la méditation , la séance démarre par une série de positions tirées de la salutation au Soleil. Une fois le corps ranimé, le plus gros du travail s’ensuit avec une phase dynamique de mouvements issus de la danse, de la gymnastique et du yoga traditionnel afin d’élever le rythme cardiaque.

Légèreté immédiate

Qu’on ne s’y trompe pas , si le Fly Yoga apporte une authentique relaxation liée aux bercements du hamac, cette discipline reste une activité sportive qui valorise le renforcement musculaire. Fainéants, s’abstenir. Malgré l’équilibre obtenu en se tenant au tissu, les enchaînements les plus complexe restent un challenge pour celui qui n’aurait pas mis les pieds dans une salle de sport depuis longtemps. Les plus téméraires peuvent s’essayer aux joie du travail en apesanteur et réaliser les postures les plus aériennes. A la différence du yoga classique, ici, la souplesse importe peu , la légèreté est immédiate et c’est bien là son avantage. « Namasté » : le cours s’achève sur une séance de relaxation. La journée s’annonce avec plus de sérénité et de punch. Avec un refrain entêtant qui vient alors envahir naturellement l’esprit, « I Believe I Can Fly »…
www.fly-yoga.fr


Laisser un commentaire